Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu'un

Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu'un d'autre de sa liberté. L'opprimé et l'oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité.

Auteur : Nelson Mandela

Thèmes : Liberté

Note Moyenne :

Les commentaires

Suivez-nous sur Facebook