Le commencement de toutes les sciences, c'est l'étonnement de ce

Le commencement de toutes les sciences, c'est l'étonnement de ce que les choses sont ce qu'elles sont

Auteur : Aristote

Thèmes : Science

Note Moyenne :

Les commentaires

Suivez-nous sur Facebook