Le propre du travail, c'est d'être forcé.

"Le propre du travail, c'est d'être forcé."

Auteur : Alain